Vous avez ptêt vu passer l'info sur face de bouc, ou ptêt qu'on vous l'a dit directement. Toujours est il que ces derniers temps, mon profil est plus objectif Lune qu'objectif bikini. L'Héritier devrait arriver d'ici la fin du mois, j'expérimente le début de ma plus longue période de ma vie sans travailler. J'expérimente aussi la vie avec x kilos supplémentaires (j'ai encore un peu de pudeur), répartis exclusiement entre mon sternum et mes hanches (j'ai tout pris dans le bide, quoi).

Voici donc ma petite liste des 10 choses compliquées à faire en fin de grossesse, avec un ventre rempli de bébé (beaucoup moins compressible qu'un bide à bière)

 

1/ Lacer ses chaussures.

Soit le moment où tu envies un peu celles qui accouchent en été, et qui peuvent donc mettre des tongs.

 

2/ Ramasser un objet tombé au sol.

J'appelle ça la période T Rex. Tout ce qui tombe plus bas que ma ceinture est considéré comme définitivement perdu. Sauf si l'Homme est dans les parages.

 

3/ Se lever du canapé.

C'est vachement profond, un canapé, quand on y pense.

 

4/ Faire une nuit complète.

L'Héritier ayant tendance à danser la samba vers 3h du matin, je subis.

 

5/ S'allonger sur le canapé avec le pc sur le genoux.

Mon ventre appuie sur le touchpad, la souris fait n'importe quoi, ça m'énerve.

 

6/ Se lever du lit.

J'ai l'impression d'être l'orque de Sauvez Willy

 

7/ Se passer d'un morceau de camembert accompagné d'un grand verre de pinard.

Parce qu'au bout de 8 mois sans tout ça, la vie est un peu chiante.

 

8/ Aller au supermarché

Ca c'est pas forcément plus mal, en fait.

 

9/ Supporter les remarques d'illustres inconnus

Big up à la vieille qui m'a demandé un jour, alors que j'hésitais au rayon gel douche (malgré ce que j'ai dit plus haut, je fais un effort pour que l'Homme n'ait pas à se taper toutes les corvées, il a suffisamment fait tourner la baraque avant que je sois arrêtée), si je comptais "nourrir mon bébé". J'ai répondu que je pensais le laisser mourir de faim et je me suis barrée.

 

10/ Ne pas savoir quand l'Héritier pointera le bout de son nez.

Et pour la control freak que je suis, ne pas savoir quand sera le D Day, c'est particulièrement perturbant.